Attifa de Yambolé >> La Soi-Disante cie

DIMANCHE 19 MARS – 17H30 / Attifa de Yambolé – La Soi-Disante cie

Spectacle bilingue français – langue des signes française

Suite à leur retour d’un voyage au Sénégal, deux collègues bibliothécaires, l’une sourde, l’autre entendante, nous livrent leurs visions de l’Afrique. Pleines d’enthousiasme et bien décidées à nous le faire partager, elles vont s’essayer au conte africain dans la plus pure tradition. Conteuses maladroites, elles multiplient les digressions et enchainent, en toute naïveté et bonne conscience, préjugés et stéréotypes raciaux. A ce racisme inconscient, s’ajoutent les clichés et les décalages qui existent bien souvent dans les rapports entre sourds et entendants : les incompréhensions, la fascination naïve pour la langue des signes, l’apitoiement… Par un subtil miroir à double face, tendu entre les deux femmes et le public, c’est nous tous qu’elles interrogent, sur la différence, sur nos différences.

Conception, écriture et interprétation : Valérie Véril
Adaptation LSF et interprétation : Delphine Saint-Raymond
Avec la collaboration artistique de : Caroline Blin
Accessoires : Michel Mugnier
Régie : Caroline Blin
Diffusion : Anne Raffaillac

Durée : 1h10 – Tout public à partir de 12 ans

>> BILLETTERIE : 8 €

Places pour les spectacles en journée en prévente au 06 73 20 87 04
ou par mail j.fileux@apajh44.org
Billetterie sur place en quantité limitée.
Gratuit pour les accompagnateurs de personnes en situation de handicap.

//Pensez forfait !
Forfait journée en prévente sur le Réseau FRANCE BILLET :
Fnac, Carrefour, Géant, Magasins U, Intermarché
www.fnac.comwww.carrefour.frwww.francebillet.com
0 892 68 36 22 (0,34€/min)

Création Juin 2015
Avec les soutiens de 26000 couverts, des Renc’Arts à Pornichet, d’ARTO à Ramonville et du service culturel de la mairie de Castanet-Tolosan.

Avec le soutien financier de la Direction régionale des affaires culturelles d’Occitanie, du conseil départemental de la Haute Garonne et des Fonds de dotation Handicap & Société.

Remerciements : Philippe Nicolle, Gérard Boucard, Claire Lacroix, Laurent Bonnard, Janick Mauger, Julia Pelhate et Samuel Guisseau.

CITATION
Ethnocentrisme :
« Toute société, toute culture, toute civilisation a toujours une certaine appréciation d’elle-même, de ses pratiques, de ses coutumes, de ses institutions. Et une appréciation généralement positive, sans quoi, elle en aurait changé. Ce qu’elle fait, elle le trouve « normal », et pas ce que fait la voisine. Il consiste à trouver étranges, bizarres ou cocasses les mœurs qui ne sont pas les siennes. Il s’assortit souvent d’un jugement défavorable, au mieux d’une certaine condescendance, au pire d’un mépris. Dans tous les cas, d’une incompréhension. » Alain Testart,  anthropologue.

BIO de Valérie Véril
Depuis 1998, Valérie Véril est une des comédiennes attitrées de la compagnie 26000 couverts, avec qui elle joue, entre autres, dans Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare et Les Descendants des Tournées Fournel.
Elle a également été une des comédiennes incontournables de la Compagnie Royal de Luxe avec qui elle a créé Roman-photo tournage et La Véritable histoire de France.
En parallèle à ces deux compagnonnages, elle collabore avec la cie Les Femmes à Barbe,  le Groupe Merci, le Phun, Cirkatomik, les Cyranoïaques, travaille avec les danseurs de la cie D.C.A. de Philippe Decouflé, et découvre l’opérette avec la cie Les Brigands.
Avec Clowns sans Frontières elle a participé à une mission au Rwanda où elle a joué dans des orphelinats et des camps de réfugiés.
Attifa de Yambolé est sa première création en tant qu’auteur.

Bio de Delphine Saint-Raymond
Après avoir présenté les émissions Pôle Signe sur FR3, travaillé avec le Centre Dramatique de Poitou Charente et diverses compagnies de Midi-Pyrénées, la comédienne sourde Delphine Saint-Raymond participe depuis 2002 aux créations de la cie Le Phun et collabore régulièrement avec l’IVT (International Visual Theater).
Parfaitement bilingue LSF/français écrit, chantsigneuse avertie, elle assure depuis plus de 10 ans des traductions de chansons, de spectacles en LSF pour l’IVT et le groupe punk-rock toulousain Brassens’s Not Dead qu’elle accompagne sur scène. Elle a même interprété La Marseillaise en LSF sous l’Arc de Triomphe et réalisé deux clips vidéos où elle chantsigne.
Depuis 2011, elle est assistante à la mise en scène des spectacles bilingues des étudiants interprètes du Cetim LSF de l’Université Toulouse le Mirail.
Elle incarne actuellement plusieurs personnages de nouvelles de Maupassant dans un spectacle de la cie Ma Muse / de l’Inutile.
Attifa de Yambolé lui permet d’explorer de nouvelles facettes du bilinguisme.